Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

 

Un peu d’histoire :...

Sur le fronton de l’entrée de la salle de l’Harmonie de l’Estaque, il est inscrit : « fondée en 1820 ».

Ainsi, en 2020, nous avons célébré le bicentenaire de notre origine : ce n’est pas banal !!! Un des seuls bicentenaires qui revient à notre mémoire spontanément, c’est celui de la révolution Française que notre pays a fêté en 1989 (30 ans déjà !). 200 ans, c'est aussi l'âge qu'aurait Jacques Offenbach, 50 ans de plus que le palais Longchamps, 70 ans de plus que la Tour Eiffel, 80 ans de plus que l'Olympique de Marseille. 

Notre origine remonte à 1820, où des ouvriers tuiliers, maloniers, briquetiers ... et la  la paroisse de ST-HENRI, auraient fondé la chorale des enfants d’Orphée. Cette initiative aurait donné Naissance en 1821 à L’ORPHEON avec la Lyre phocéenne, la chorale Sainte Cécile et la société musicale de Séon St Henri.

En 1842, à la suite d’un conflit, la société musicale de Séon St Henri prendra son envol et sera dirigée plus tard par M. Fenouil, patron tuilier de l’Estaque dont un boulevard porte son nom à l’Estaque Gare.

C’est à la suite de la loi 1901, que les sociétaires de l’ancienne société musicale de St Henri - Séon décident le 29 Mai 1902:

  • de rebaptiser leur société "Harmonie de l'Estaque gare"
  • d'acheter une parcelle de terrain dont avait hérité M. Fenouil en 1833, située dans la rue Lepelletier, au N°38 » dans le quartier de l’Estaque Gare. Les sociétaires décident en même temps
  • de construire une salle complètement dédiée à la musique et aux instants de rencontre et de détente de ses adhérents. Cette salle a ouvert ses portes en 1907 (cf. document inventaires de la région sud). 

Cette harmonie a connu tout au long de son histoire de nombreux succès, des palmes académiques aux trophées les plus prestigieux. Des chefs d’orchestres et des musiciens célèbres y ont travaillé, fait rayonner cette Harmonie, bien au-delà de l’Estaque.

Dans les années 70, l'Harmonie avait pratiquement disparue en tant que formation musicale et où ne se déroulaient que des rencontres festives, et des événements familiaux...

Dans les années 80, une nouvelle équipe, guidée par Christian Roux (jusqu'en 2017), a recentré la vocation de l’association vers une animation permanente sociale et culturelle dans un quartier défavorisé, une action en direction de l’enfance en lui donnant pour objet de développer des activités musicales, de sport, de loisirs et de culture populaire.

Puis, dans les années 90, l’association s’est fixée comme but de renouer avec la musique…  Ce qui fut fait, en 1998, à la suite d’une rencontre avec Gayané Hovhanysian, cantatrice lyrique Arménienne, internationalement connue, en relevant le pari de créer un opéra d’enfants. Ainsi, tous les jeunes choristes de notre chœur lyrique ont pu, ou peuvent toujours, découvrir et chanter les plus grands airs d’opéras de Verdi, Mozart, Puccini… dans un contexte médiatique où règne le Rap, le Raï, le RNB… c’est le pari fou que l’Harmonie de l’Estaque a réussi ! Puis, forts de cet élan, nous avons créé une Chorale adulte de 2003 à 2012, une formation de 12 à 15 adultes sur un répertoire de variété française qui avait choisi de s’appeler « Gare à l’Harmonie » et qui avait participé à plusieurs rencontres de chorales amateurs.

Depuis 2017, Une 2ème activité identifiante "théâtre d’improvisation" est née, sous la conduite de deux comédiens professionnel, Jean Jérôme Esposito et Julie Lucazeau. Par ailleurs, nous avons aussi accentué les partenariats avec d'autres associations, pour mettre en oeuvre des actions culturelles telles les soirées "cant a la taverna", "les rendez-vous chantés" avec Laïla Sage et Lorenzo Valera, les Rdv du bal trad et bien d'autres initiatives encourageant la rencontre et l'éducation populaire... En septembre, nous renouerons avec notre vocation initiale avec "la fanfare des familles" sous la conduite d'Olivier Bost (musicien professionnel) tous les premiers dimanches matin du mois.